• Chapitre 2 : Un début de cours, pas comme je l'avais prévu.

    Et voici donc le chapitre 2, oui oui j'écris vite, mais j'y prends tellement de plaisir ! :3

    Je continuais de marcher d’un pas vif, tenant toujours le poignet de Lisa. Quand elle avait repris ses esprits et engagea la conversation.
    - Eh ! Lâche moi le poignet, tu me fais mal ! 
    Je la lâchais, et constatais avec surprise que son poignet avait viré au rouge. Et le frotta, et le serra contre elle, comme si c’était ce qu’elle avait de plus précieux.
    - Humm…Désolée, mais il m’a mis sur les nerfs ! 
    - Purée, tu t’énerve vite en tout cas. Mais…Tu déconne ou quoi ? Tu sais qui est CE il ?! 
    - Oui, c’est un mec qui s’amuse a humilier les autre ! 
    - Non ! Tu l’as tamponné, et tu est tombée ! Il n’a rien penser de tel. Il est ben trop gentil pour faire ça. 
    - Mais je te dis qu’il m’a poussé ! »
    Je savais bien que ce n’était pas le cas, mais sinon, comment expliquer a Lisa le fait de m’être énervé ? Devrais-je lui dire que c’est a cause de toutes ces filles qui soupiraient devant lui ? Non, elle se moquerais de moi.
    Je me retournais, et fis mine de bouder, ma lèvre inferieure légèrement en avant par rapport a celle du dessus. Lisa soupira et passa un bras par dessus mon épaule.
    - Enfin, pense ce que tu veux, mais moi je te dis qu’il n’a rien voulut faire. Je le connais assez pour savoir qu’il ne ferait jamais ça. Allez, on y va. Tu ne voudrais pas être en retard pour ta première heure de cour, non ? 
    Comment ça elle le connais assez ? Enfin, ce n’est pas les affaires. Je lui souris, qu’elle chance de l’avoir rencontrée ! Devant notre salle se tenaient déjà des élèves.
    - Bon je vais te présenter les gens. Mais, d’abord je vais t’expliquer qui ils sont sans trop les approcher.
    Elle désigna alors une fille, rousse avec des lunettes de vues, des taches de rousseur et les yeux vert. Ses cheveux sont légèrement ondulés, et elle était habillée avec un robes qui lui arrivait au genoux, couleur émeraude. Elle est toute mignonne, mais avait l’air perdue. Elle nous aperçus et un sourire de soulagement illumina son visage.
    - Bon elle, c’est la petite intello…
    Bizarrement, quand la fille s’approcha, une éclair de tristesse passa dans les yeux de Lisa. Quand la fille arriva à notre hauteur, elle avait déjà ralentit, et parut hésitante. Puis gênée et, presque désolée. Pourquoi ? Je n’en sais vraiment rien.
    Lisa, lui souris alors, mais je savais qu’elle se forçait. Elle se racla la gorge.
    - Bon, Marine je te présente Lucie. Lucie, voici Marine, une nouvelle.
    Puis elle rajouta, avec un voix qui me brisait le cœur.
    - Je suis sure que vous allez bien vous entendre…
    Je ne sais pas pourquoi, mais je me fis la promesse de ne jamais abandonner Lisa. Comme si elle avait remarqué le changement de tension dans mon corps, et mon regard anxieux poser sur elle, Lisa me regarda, interloquée, et ses yeux pétillèrent de bonheur.
    - Ravie de te rencontrer, dit Lucie d’un ton chaleureux. Elle me souris, et me fis la bise.
    - Ah, et salut Lisa, rajouta-t-elle, reprenant son air gênée. Il fallait absolument que je découvre se qu’il y avait entre elles.
    - Bon, on continue les présentation maintenant ? 
    - Ah oui ! S’exclama Lisa. Bon ensuite il y a Tressy, Flore et Dina, continua-elle en désignant le groupe des trois, qui rigolait entre elles et était habillée a la mode. On aurait dit, la perfection incarnée, elles étaient très jolie.
    - Tu sais, elles ont l’air très sympas comme ça, mais si tu observe bien, c’est comme un meute de chien, sans être vexante bien sûr... Tressy est le chef, Flore et Dina les… pigeons ? Si tu rentre dans leur secte, tu ne sera qu’un pigeon et tu souffrira de ça. Une petite chienne si tu préfère, et bien sur encore sans vouloir vexer !
    Elle parlait comme si elle avait déjà vécu ça.
    - Alors avant de t’engager, réfléchis bien. Je ne dis ça, que pour ton bien tu sais…murmura-t-elle 
    Ensuite elle me présenta au reste. A Damien, un mec assez mignon et sympas, et drôle. Il était normal quoi. A ses deux potes, Rémy et Antoine. Ils était comme lui, sauf que Rémy était super actif. Et Antoine était petit pour son âge.
    Deux filles arrivèrent, ensemble. Elles se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Les cheveux courts jusqu’au dessous des oreilles, brunes et yeux couleur noisette. On aurait dit des petite filles, toutes innocente.
    Alors Tressy rentra en action.
    - Hey, les gamines, vous portez toujours les même vêtements a la rentrée. C’est une tradition ? »
    Flore et Dina rigolèrent a l’unisson. Lisa avait raison, mais qu’elles garces !
    Une des deux filles baissa le tête, et rougis de honte. La pauvre…L’autre releva la tête et adressa un regard furieux a Tressy avant d’aller se planter devant cette dernière.
    - Excuse moi, mais nous au moins, nous ne sommes pas habillées comme des… 
    Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’autre fille la coupa.
    - Éléonore ! Ne parle pas comme ça s’il te plait ! 
    On aurait dit qu’elle allait pleurer, et elle était tellement mignonne qu’on ne pouvait pas s’empêcher de lui obéir.
    - Mais Ella, c’est bien la vérité…! Mmh…Désolée Ella. Mais Tressy, jamais je ne m’excuserai pour toi, de plus que je pense toujours se que j’allai dire. »
    Sur ce, elle se retourna, et ses cheveux fouettèrent l’air. Elle entoura Ella de ses petits bras et lui fit un bisou sur la joue.
    - Venez, dit Lisa.
    Alors, on s’approcha d’elles.
    - Hey salut, Lisa et Lucie !
    Elle posa son regard sur moi, et resserra ses bras sur Ella, comme si elle voulait la protéger de moi 
    - Et… 
    - Marine, lui répondis-je, en souriant. Ne t’inquiète pas, je ne suis pas comme ça, rajoutais-je en regardant Tressy qui marmonnait des paroles incompréhensible.
    - Humm… J’espère bien ! Je les détestes ! 
    - Marine, je te présente Ella et Éléonore, elle sont jumelles et très sympathiques. Elle ont l’air d’être de vraies gamines, mais je te jure que ça fait du bien de voir que des personne gardent la joie de vivre dans ce monde de brute. Et oui, quand je veux, je peux sortir des phrase assez construites.
    - Eh ! Je ne suis pas une gamine ! Répliqua Ella, en donnant une légère tapette a Lisa, qui rigola.
    - Salut, les filles, j’ai hâte de vous connaître un peu plus, dis-je tout sourire.
    Ella me souris, ainsi qu’Éléonore mais on voyait bien qu’elle était encore méfiante.
    Et elle me présenter Hamed, le clown de la classe. Il étais metisse.
    Et au reste. Et puis la sonnerie retentit, et une autre fille qui faisait a peu près ma taille. Elle était de dos a moi, et elle avait l’air de faire partie de cette classe. Je me dis, que pour cette fois, j’allais me présenter toute seule. Alors je m’approchais, et posa ma main sur son épaule en lançant :
    - Salut, je m’appelle Marine, je suis nouvelle je viens de Londres, j’espère qu’on sera amies.
    Elle se retourna. Elle était bizarre, elle avait comme des rides et on dirait qu’elle faisait plus de mon âge. Si elle était handicapée, je l’accepterais. J’entendis des hoquets de peur et des cris venant de la classe, qui se tenait derrière moi. Je leur jetais un coup d’œil, qu’es ce qu’il pouvait leur faire autant peur ?. Ils me regardaient avec terreur. Je me retournais vers la fille a qui je me présenter et poursuivis :
    - Et toi, c’est quoi ton petit nom ?
    Elle me jeta un regard glacial qui me fit des frissons dans le dos et répondît sèchement :
    - Madame Severus, votre professeur principal. 
    J’étais verte. J’écarquillais les yeux et me figeais tout en bafouillant nerveusement :
    - D-Désolée…Je…J-je croyais que…Enfin…Excusez moi…C’est que…vous…
    Je me décalai sur le coté et elle marcha d’un pas furieux pour s’arrêter sur le pas de la porte, de la salle ou nous avions cours, et ordonna aux élèves de se mettre en rang, qui obéirent sans discuter. Je m’approchais nerveusement des élèves, je n’avais aucune envie de rentrer dans cette salle et rester un heure dans cette espace, près de Mme.Severus.
    - La gaffe ! murmuraient quelques élèves.
    J’entendais Tressy et sa bande ricaner et Lisa, Lucie, Ella et Éléonore me regardaient avec pitié. Super, la journée.
    La minute d’après je me retrouvais assise a ente Lisa et Lucie. Ella et Éléonore étaient juste derrière nous, à côté de la fille boutonneuse du car de ce matin. Tous derrière, Damien, Rémy et Antoine. Et encore derrière Ahmed avec sa bande de « racaille »
    A droite de nous se trouvais Tressy, Flore et Dina. Derrière elles le reste de la classe.
    - Bonjour a tous.
    La voix de Mme.Severus portait loin, et emplissait tout l’espace. On ne pouvait entendre qu’elle, et je remarquais donc qu’elle avait beaucoup d’expérience. Elle continua a parler.
    - Je suis Mme.Severus, professeur de mathématiques et votre professeur principal. Vous devez déjà me connaître, ou avoir entendu parler de moi si vous êtes ici depuis assez longtemps.
    Elle me fixa, et moi je me recroquevillai sur ma chaise. J’avais l’impression que tout le monde me regardait.
    - Bon déjà je vais vous distribuer votre emploi du temps. 

    Et voilà, il est terminé, merci d'avoir lu !
    Quelques commentaires ? 


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :